«Sur l’écriture polygraphique d’Antonio D’Alfonso»