Le cas de la musique pour film : un modèle de post-production?