L'article illustre les problèmes de l’analyse de la musique mixte dans un cas d’étude exemplaire : Jour, Contre-jour (1978), pour orgue électrique, treize musiciens et bande magnétique quatre pistes. Dans cette œuvre Grisey met en jeu les deux formes d’écriture musicale, la notation et le système électronique, pour élaborer un seul modèle de composition très formalisé. L’analyse de cette œuvre investit le musicologue d’une double tâche : a) déduire la forme sur la base des esquisses préparatoires et donc analyser le modèle “corporifié” dans ses deux dimensions ; b) identifier le modèle à partir de l’écriture orchestrale et des pistes audio pour vérifier sa cohérence avec l’idée de composition d’origine. Les analyses de Jour, Contre-jour publiées jusqu’à présent se sont concentrées sur le système de notation (partition), en négligeant l’écriture électronique et la spécificité des problèmes qui en découlent. Notre contribution prend en charge les deux moyens et analyse l’œuvre également sur le plan diachronique de la reconstruction du processus de création de la bande par rapport au système technologique de l’époque. Aussi pour la partie électronique, nous prenons en considération les sources audio : bandes quatre pistes (conservées chez Casa Ricordi) et les versions à huit et à quatre pistes réalisées par Grisey à l’Elektronisches Studio de la Technische Universität de Berlin. Finalement, l’article examine Jour, Contre-jour du point de vue de l’orientation esthétique pour en conclure que cette œuvre dépasse le domaine de l’esthétique spectrale. Issue de la projection sonore d’une métaphore lumineuse, cette œuvre est modelée selon une conception mythologique du temps ; circulaire et absolu, il suit les lois numériques qui régissent le voyage de la Barque solaire du Dieu Râ.

Jour, Contre-jour. Une métaphore lumineuse pour la composition du timbre / Cossettini, Luca; Orcalli, Angelo. - STAMPA. - (2017), pp. 197-236.

Jour, Contre-jour. Une métaphore lumineuse pour la composition du timbre

COSSETTINI, Luca;ORCALLI, Angelo
2017

Abstract

L'article illustre les problèmes de l’analyse de la musique mixte dans un cas d’étude exemplaire : Jour, Contre-jour (1978), pour orgue électrique, treize musiciens et bande magnétique quatre pistes. Dans cette œuvre Grisey met en jeu les deux formes d’écriture musicale, la notation et le système électronique, pour élaborer un seul modèle de composition très formalisé. L’analyse de cette œuvre investit le musicologue d’une double tâche : a) déduire la forme sur la base des esquisses préparatoires et donc analyser le modèle “corporifié” dans ses deux dimensions ; b) identifier le modèle à partir de l’écriture orchestrale et des pistes audio pour vérifier sa cohérence avec l’idée de composition d’origine. Les analyses de Jour, Contre-jour publiées jusqu’à présent se sont concentrées sur le système de notation (partition), en négligeant l’écriture électronique et la spécificité des problèmes qui en découlent. Notre contribution prend en charge les deux moyens et analyse l’œuvre également sur le plan diachronique de la reconstruction du processus de création de la bande par rapport au système technologique de l’époque. Aussi pour la partie électronique, nous prenons en considération les sources audio : bandes quatre pistes (conservées chez Casa Ricordi) et les versions à huit et à quatre pistes réalisées par Grisey à l’Elektronisches Studio de la Technische Universität de Berlin. Finalement, l’article examine Jour, Contre-jour du point de vue de l’orientation esthétique pour en conclure que cette œuvre dépasse le domaine de l’esthétique spectrale. Issue de la projection sonore d’une métaphore lumineuse, cette œuvre est modelée selon une conception mythologique du temps ; circulaire et absolu, il suit les lois numériques qui régissent le voyage de la Barque solaire du Dieu Râ.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11390/1114554
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact